La contrée des blattes

Espèces de blattes

Terrariums

Parade nuptiale chez le mâle Rhyparobia spec "Gold" c'est une espèce de Madère.

L'oothèque. (la boite à oeufs)

La progéniture des blattes se développe dans une coque protectrice appelée oothèque, les oeufs sont allignés les un à côté des autres et entourés de l'oothèque. Selon les espèces, la boite à oeufs est plus ou moins protégée:

 

Chez certaines espèces de blattes, la femelle garde l’oothèque fixée à l’abdomen mais celle-ci se trouve à l’extérieur jusqu'à la naissance des larves.

 

Soit la femelle la garde dans son abdomen et il arrive souvent qu’elle la sorte de temps à autre de son abdomen soit pour apporter plus d’humidité à l’oothèque si le milieu ambiant à une forte hygrométrie soit pour replacer cette coque protectrice si elle est gênée par cette dernière, il peut y avoir différentes raisons suite à cette action.

 

Et dernière possibilité, la blatte dépose son oothèque sur le sol, les larves se développent donc, séparées de leur mère, donc hors protéction.   

Vidéo commenté

  

Naissances

Une femelle Elliptorhina javanica (espèce de  Madacascar) à donné naissance à  31 larves d’une coloration blanchatre, ces larves vont très vite prendre une coloration foncé.

La mue

La mue fait partie des étapes de la croissance de la blatte, quand la cuticule (exosquelette)  devient trop étroite et bien l’insecte va muer en abandonnant son ancienne carapace, cette dernière est prénommée exuvie. Après la mue la blatte va être, quelques heures, blanche et son corps sera plus mou; à ce moment là, la blatte est plus vulnérable et elle préfère en règle générale s’isoler de ses congénères pendant cette étape de sa vie qui se répète plusieurs fois jusqu'à ce qu'elle ait atteint sa taille adulte.   

 

Exemple photos  à droite avec l'espèce Rhyparobia spec "Gold" sur la première photo deux spécimens adultes avec leur coloration or d'ou leurs nom "gold", photo du milieu, la blatte juste après la mue, on observe bien la couleur blanche de la nouvelle cuticute et troisième photo l'exuvie abandonnée après la mue.

Déjeuner des Rhyparobia.